MAWTINI




MAWTINI - motherland - in New York 2020




A Night of Philosophy and Ideas 2020


February 1 2020

A sensorial participatory installation, it aims to unite people around a universal ritual by addressing themes such as collective memory, belonging and hope.

The art creation invites visitors to pick up one of the 20,000 wax nails lined up on the floor and melt it on the dedicated heated sculptures, releasing one of three scents embedded in the nails: blood, earth, and jasmine.

With the contribution of Sivan Eldar (sound) and Francis Kurkdjian (perfume), the public's participation will give soul to Mawtini, transforming the installation into a collective celebration of life.


with the support from
Cultrual Services French Embassy in the United States
Brooklyn Public Library
Maison Francis Kurkdjian
Maison Cire Trudon
Silvana K Designs


MAWTINI - notre Terre - in Paris 2014




Nuit Blanche Paris 2014


Paris, le 11 septembre 2014

A la lecture de Gibran Khalil Gibran, Mahmoud Darwich, Al Buhturi, Georges Henein, Nizar Al Kabani, grands poètes des mondes arabes, Hratch Arbach a imaginé une installation dédiée à l’amour de la Terre et à la richesse culturelle des hommes qu’elle porte. Dans le cadre de Nuit Blanche 2014, MAWTINI revisite l’église Saint-Séverin de Paris et rappelle à l’unification et à l’harmonie de la vie.

Le temple est baigné de lumière verte (couleur du Paradis dans la culture arabe, de la nature et de l’espoir). Les grandes orgues y retentissent des improvisations de Samuel Liégeon, librement inspirées de poèmes et de mélodies arabes. Sur le sol de la nef sont soigneusement rangés vingt mille clous faits de cire. Chacun est invité à trouver le sien pour aller le déposer sur le monolithe noir. La chaleur du bloc fera fondre la cire, libérant au hasard des clous une des trois senteurs spécialement conçues par Francis Kurkdjian autour du jasmin, de la terre et du sang. Un dispositif vidéo retransmettra la scène en temps réel, sur la façade extérieure de l’église.

Mawtini (Terre Natale en arabe) se veut rituel universel et cherche à réunir les hommes autour des thèmes de la douleur et de l’apaisement: une célébration sensorielle et collaborative qui symboliserait aussi une Paix dans le monde arabe contemporain.

PFL


avec
Francis Kurkdjian, création olfactive
Samuel Liégeon, création sonore


en partenariat avec
Maison Francis Kurkdjian
Maison Cire Trudon
Silvana K Designs
Hitachi Digital Media
EasyLum

avec le soutien de
Atelier Agopyan, Architectes Urbanistes
Association Art, Culture et Foi-Paris
Braun et Associés Architectes